Chroniques Chroniques 2017 Le Moment éducatif

Le don condition d’un relation humanisante (1/2)

By on 22 avril 2017

Pour que le don constitue l’assise d’une relation humanisante, ses dimensions doivent être déployées, organisées, reliées pour constituer un tout cohérent. Nous y parvenons avec l’être-ensemble.

Ensuite l’éducateur oriente et régule « ce qui circule entre nous » (en référence au titre d’un ouvrage de Jacques T. Godbout) en prenant appui sur la relationnalité. Celle-ci est caractérisée tout d’abord par le dialogue, qui vise une expression du don « juste et ajustée ». Elle est complétée par la clinique afin de solliciter au mieux – de la manière la plus juste possible dans une inévitable subjectivité régulée par la parole et la recherche de dialogue – les composantes du don. Elle s’appuie enfin sur la psychopédagogie que nous caractérisons comme l’ensemble des pratiques et connaissances facilitant l’ajustement de la dynamique de l’être-ensemble aux besoins de la personne.

suite de cette chronique le 20 mai 2017

TAGS
RELATED POSTS

LEAVE A COMMENT