Chroniques Chroniques 2018 Le Moment éducatif

10 de l’exonération à la réconciliation : et l’offenseur…?

By on 19 octobre 2018

Nous avons abordé les trois étapes qui mènent vers la réconciliation du point de vue de la personne offensée ; « déposer », pardonner, se réconcilier. Qu’en est-il de l’offenseur ? Il est invité lui aussi à « déposer », c’est-à-dire en ce qui  le concerne à prendre conscience de l’offense faite à l’autre. Le reconnaître intellectuellement ne suffit pas. J’ai rencontré des personnes qui « reconnaissaient avoir mal agi (…) acceptant leur peine de prison », mais qui pour autant n’avaient pas pris conscience au fond d’eux, en leur intime, de la blessure qu’ils avaient infligée à l’autre. Cette étape de prise de conscience constitue la seule posture permettant d’envisager une démarche de pardon. Démarche de pardon qui consiste à demander à l’autre qui a été offensé de lui « redonner » cette « part d’humanité perdue » (voire dans des situations extrêmes cette humanité perdue).

Prochaine chronique le 17 novembre : mise en ligne de l’émission « un livre un auteur » puis le 17 décembre la dernière chronique « de l’exonération à la réconciliation

TAGS
RELATED POSTS

LEAVE A COMMENT