Vidéos : les Chroniques du Moment Éducatif

Nb. Etudiants du cours : « Comment travailler la relation »  privilégier les vidéos N°6,7,8 puis la présentation de l’être-ensemble (n°19), de son double-opposé (n°20). Les chroniques approfondissent ensuite chaque composante, la chronique n°30 reprend les 4 moments…

Nous sommes en « urgence relationnelle ». Il ne suffit pas de le constater, il faut offrir des solutions.

15 juin 2021 : spiritualité et laïcité

Sortir de la confusion entre la laïcité française et américaine, (re)découvir la richesse de la laïcité qui n’interdit aucunement l’accompagnement par tout éducateur, du besoin de spiritualité.

mots clé : (don, relation, éducation, être-ensemble, éducateur, éducative, spécialisé, donner, recevoir, affrontement, confrontation)


Les chroniques sont mises en ligne le 15 de chaque mois (sauf juillet, août).

Vidéos sous-titrées pour personnes sourdes ou malentendantes (sélectionner dans paramètres sous-titres et sélectionner Français

 

Introduction

1/ Pourquoi ces chroniques le 15 mars 2018

1bis Que signifie le moment éducatif (avril 2018)

Les trois formes définissant le temps, et quelle différence entre éducare et educere pour définir le terme d’éducation.

 

I/ Aux sources du don : présentation des notions de base du concept de don

Une présentation du concept de don que les travaux de Marcel Mauss nous ont permis de découvrir appréhendés et donc « complétés, trahis, transformés » pour s’ouvrir à une compréhension des relations et de l’éducation.

2/ Quels liens entre M. Mauss et le don appliqué aux relations : Le Potlatch (mai 2018)

le 18 mai 2018. D’où vient l’expression don et contre don et quelle est la différence entre la confrontation et l’affrontement

3/ Le commerce Kula et le Hau  (juin 2018)

le 15 juin 2018. Une forme de commerce, « kula »,qui ne consiste pas à acheter et vendre mais à donner et recevoir. cette forme d’échange non marchand nous instruit sur la possibilité de développer de nouvelles modalités relationnelles, notamment sur l’importance d’accepter de recevoir… sans chercher immédiatement à rendre, si l’on souhaite nouer des relations qui ne soient pas utilitaires.

4/ Le souci de l’autre dans une juste attention à soi (septembre 2018)

le 15 septembre 2018 : le don se caractérise par deux couples indissociables, présentation du premier couple.

5/ la libre obligation (octobre 2018)

Le 15 octobre 2018: Le don appliqué aux relations et à l’éducation. Présentation du second couple (après le souci de l’autre dans une juste attention à soi) constitué de la nécessaire tension entre la liberté et l’obligation.

6/ Donner(novembre 2018)

15 novembre 2018: Le don appliqué aux relations et à l’éducation : présentation de « donner », premier des trois verbes (avec recevoir et donner à son tour) qui constituent le socle de la dynamique du don.

7/ Recevoir (décembre 2018)

15 décembre 2018. La suite du triptyque donner, RECEVOIR, donner à son tour

8/ Donner à son tour (janvier 2019)

15 janvier 2019. Troisième élément du triptyque donner, recevoir, DONNER A SON TOUR, lequel triptyque présente le cycle du don.

9/ Définitions du don et de la rencontre (février 2019)

15 février 2019 Définition du concept de don et liens avec la rencontre

 

II/ Clarifier notre vision de l’homme

Quelle conception de l’homme portons-nous (consciemment ou non) qui influent sur notre manière d’envisager nos relations ? Une invitation à se questionner et prendre position.

10/ L’homme est-il un loup pour l’homme ? (mars 2019)

15 mars 2019. L’homme à l’état de nature selon le philosophe Thomas Hobbes. Une vision pessimiste sur la nature de l’homme

11/ L’Homme est un être de relation (avril 2019)

15 avril 2019. Une réponse à la chronique précédente (ouvrage principalement sollicité : Jacques Lecomte « La bonté humaine »). Des arguments à opposer à la conception que l’homme est un loup pour l’homme

12/ Freud et le mythe de la horde primitive (mai 2019)

18 mai 2019. La pulsion de mort à l’origine du lien social : à nouveau une vision pessimiste sur la nature de l’homme (ouvrage principalement sollicité : Eugène Enriquez « de la horde à l’état »)

Ce qui unirait les hommes serait d’abord de détruire. C’est l’option anthropologique que défend Freud, la pulsion de mort est première, elle conduit à tuer le père tout puissant. Il faut ensuite poser des lois pour contenir cette pulsion de mort et permettre de vivre ensemble…

13/ La loi de la relation avec le mythe de la Genèse (juin 2019)

15 juin 2019. La loi de la relation posée avant le passage à l’acte à l’inverse du mythe de la horde primitive, cela change quoi…?

14 « L’homme augmenté, l’homme un animal comme les autres ? » (septembre 2019)

Quelle place pour le don et donc pour  « l’être en relation » à l’époque de ce bouleversement anthropologique auquel ouvrent les deux aspects présentés dans cette chronique.

15/ « L’utilitarisme » (octobre 2019)

15 octobre 2019 L’utilitarisme
Prendre conscience des modèles qui animent nos sociétés et qui nous influencent. Et ainsi mieux solliciter le don appliqué aux relations, l’être ensemble et la relationnalité.

16 /  Le travail social face à l’utilitarisme (novembre 2019)

Le 15 novembre 2019
Nous avons vu dans la précédente chronique à quel point l’utilitarisme impacte et pervertit nos relations. Il risque également de parasiter le travail éducatif. Il faut donc éviter ses pièges pour conserver le sens de l’accompagnement éducatif et social.


Chroniques à venir

17 /  « Jouissance besoin et désir -1ère partie-(décembre 2019)

15 décembre 2019. De l’importance de ne pas confondre ces 3 notions lorsque nous sommes en relation – 1ère partie –

Au choix :

ci-dessous un lien vers la chronique dans sa forme interactive (quizz…)
https://www.screencast.com/t/alu8taImKqR

ou bien ci-dessous la chronique diffusée sur youtube

18/ Jouissance, besoin et désir 2ème partie (janvier 2020)

15 janvier 2020. La relationnalité – l’art de faire vivre une relation relevant de l’être-ensemble – inspirée par le concept de don appliqué aux relations peut se voir entravée par une confusion entre la jouissance, besoin et désir. Voici la seconde partie de cette chronique, laquelle clôt un ensemble de chroniques visant à nous interroger sur les valeurs qui nous portent.

 

III/ L’urgence relationnelle

Pour travailler la relation, concrètement.

19/ présentation de l’être-ensemble (février 2020)

15 février 2020. Nous sommes en « urgence relationnelle ». Il ne suffit pas de le constater, il faut offrir des solutions. Cette vidéo en présentant « l’être-ensemble », introduit les caractéristiques d’une relation et de ce qui permet de la faire vivre.

 

20/ Le double opposé de l’être-ensemble (mars 2020)

Penser les relations à partir de l’être-ensemble ne peut faire l’impasse sur son double opposé caractérisé par la méfiance envers l’autre et la contrainte de devoir faire avec.

Gevaudan85: film spéléo réalisé avec des adolescents d’un ITEP (avril 2020)

Le 01 avril 2020 : petite parenthèse en ces temps de confinement (covid19)
mai 2021 : remplacement de la 1ère version mise en ligne en avril 2020, version retravaillée -image et son – pour améliorer le passage du super 8 au numérique (la numérisation entraîne une perte de qualité).

« Enfin de la fraîcheur et de la sensibilité dans le langage des spéléos » commenta le jury du festival international du film de spéléologie de la Chapelle en Vercors en 1986 où il reçut deux prix.  Il fut également diffusé à la télévision (« Antenne 2 »).

Initialement tourné en super 8 faute de financement, il a été réalisé avec des jeunes d’ITEP (institut thérapeutique éducatif et pédagogique – à l’époque ce type d’établissement s’appelait Institut de rééducation-). Etre exigeant à l’égard de ces jeunes en échec, leur faire confiance et croire en eux, telle a été la recette de ce tournage.

(Film tourné en super 8 faute de financement, autofinancement réalisé via la vente de sweatshirt)
Avertissement : les films habituellement mis sur mon site ont des sous-titres pour les personnes malentendantes et sourdes, cela n’a pas été possible pour Gevaudan 85, je m’en excuse.

21 Le pschitt de l’indifférence (avril 2020)

15 avril 2020 : La violence de l’indifférence. Dernier volet du triptyque sur les dynamiques relationnelles basées sur le concept de don appliqué aux relations. Il complète l’être-ensemble et son double opposé.

22 La différence entre une relation riche et pauvre (mai 2020)

le 15 mai 200 : Quelles types de relations avons-nous avec les autres, une simple mise en rapport contrainte ou calculée, ou visant à nous lier… avec quelles conséquences

23 Le geste et le lien (juin 2020)

Il n’y aurait pas de relation riche sans des gestes posés par chacun, qui se répondent et nourrissent le lien. (don, relation, éducation, être-ensemble, éducateur, éducative, spécialisé, donner, recevoir)

24 L’urgence relationnelle : l’affrontement ou la confrontation ? (septembre 2020)

Nous craignons souvent le conflit parce que nous confondons l’affrontement et la confrontation. La notion d’être-ensemble, inspirée du concept de don appliqué aux relations, nous permettra d’y voir plus clair. Nous poursuivons ainsi notre présentation de la pratique de la relation, laquelle devient une urgence…

25 une spirale relationnelle pour vivre (octobre 2020)

Nos relations se construisent sur les effets de gestes qui se répondent… je suis parce que je suis avec, je suis avec parce que je suis en relation… Vivre c’est risquer sa fragilité dans une mutualité d’engagements relationnels

26 la transcendance : une fécondité à travailler (1/2) (novembre 2020)

Il n’est pas d’être-ensemble et donc de travail de la relation sans transcendance, vers un « plus grand que soi ensemble »…

N°27 L’historicité : une fécondité à travailler (2/2) (décembre 2020)

Dans la continuité de la chronique précédente, il n’est pas d’être-ensemble et donc de travail de la relation sans historicité, une histoire relationnelle qui se construit pour constituer un socle sur lequel prendre appui pour cheminer…

N° 28 Caractériser les notions d’activité et d’événement (janvier2021)

Les activités et les événements sont les activités-support qui relient l’être-ensemble, elles permettent au travail de la relation de prendre appui sur un objet commun.

N°29 Contexte et relationnalité (février2021)

Le contexte est la dernière composante incontournable qui finit de présenter l’être-ensemble, ce qui permet d’introduire la boite à outils avec laquelle se travaille la relation : la relationnalité.

N°30 Les quatre moments de l’être-ensemble (mars 2021)

zoom sur les 4 moments qui structurent l’être-ensemble

N°31 Une illustration concrète du travail de la relation (avril 2021)

Concrètement, comment travailler sur la dynamique relationnelle : Illustration de l’utilisation de l’être-ensemble et de son double opposé.
Nos relations se construisent sur les effets de gestes qui se répondent… je suis parce que je suis avec, je suis avec parce que je suis en relation… Vivre c’est risquer sa fragilité dans une mutualité d’engagements relationnels (cette chronique s’appuie sur l’article « relationnalité et fin de vie » publié dans les cahiers de l’actif (voir page articles de ce site).

N°32 Accompagner le besoin de spiritualité (mai 2021)

Accompagner le besoin de spiritualité dans le respect de la laïcité, en prenant appui sur l’être-ensemble (Cette 1ère partie sera suivie par une chronique portant sur la laïcité).

N°33 Spiritualité et laïcité (juin 2021)

Sortir de la confusion entre la laïcité française et américaine, (re)découvir la richesse de la laïcité qui n’interdit aucunement l’accompagnement par tout éducateur, du besoin de spiritualité.

N°34 Une insensibilité inquiétante (septembre 2021) -à venir –

Quelles pistes pour réfléchir autour des phénomènes de violence

N°3 L’impasse relationnelle de l’identitarisme (octobre 2021) -à venir –

l’essentialisation des différences qui conduit à penser les relations en termes de genre, couleur de peau etc. assigne l’autre à une place de laquelle il lui est impossible de s’émanciper…. comment alors se rencontrer et cheminer ensemble ?