Chroniques Chroniques sept. 2011 à déc. 2012 Don et management

Billet d’humeur (2/4) Se cacher derrière la règle pour se protéger du recevoir

on
25 décembre 2011

Dans une relation asymétrique comme celle d’une relation salarié-employeur, mettre en avant une application stricte de la règle (voire proposer une lecture réductrice de la loi) a pour fonction de se protéger du recevoir.

Accepter de recevoir, c’est notamment se reconnaître en devoir de réponse comme condition d’une relation qui ne se réduit pas à un rapport instrumental, c’est considérer l’autre autrement que comme une résistance à contourner pour obtenir ce que l’on veut. C’est l’écouter, au risque d’être dérangé puis librement obligé de s’engager pour chercher avec lui. C’est sortir d’une application réductrice de la règle (voire de la loi) derrière laquelle nous nous cachons trop souvent. C’est laisser une place à la relationnalité, à une expression relationnelle du don qui nous ouvre à la libre obligation de nous dévoiler et de prendre des risques relationnels.

Les services de RH par exemple devraient questionner leur rapport à la règle, en se demandant si elle ne leur sert pas de prétexte pour éviter toute relation humaine porteuse de don, pour éviter de s’exposer, pour ne pas avoir à recevoir et ainsi ne pas se sentir en devoir de réponse… allez, gardez pour votre sphère privée votre humanité. Au moins le soir, le we et durant vos congés vous vous sentirez un peu vivants !

La règle devrait servir le « travailler-ensemble », elle est pervertie derrière un juridisme pervers (qu’il faut comprendre comme inversion de sens) qui évite toute rencontre, tout engagement, toute considération.

suite le 1er janvier 2012 avec le Billet d’humeur 3/4

TAGS
RELATED POSTS

LEAVE A COMMENT